Sélectionner une page

L’année dernière, un couple en vacances sur la côte d’Armor s’est retrouvé dans le viseur de la justice. Pour quelles raisons ? Tout simplement parce que le mari aurait poussé sa femme à se prostituer.

Ce couple originaire du nord de la France a en effet dû se présenter en novembre dernier auprès du tribunal correctionnel de la commune de Saint Brieuc. Soupçonnés de faits de proxénétisme, le mari aurait en effet géré une petite entreprise familiale qui consistait à proposer à de parfaits inconnus de coucher avec sa femme. Le tout contre rémunération bien sûr, une pratique considéré comme du proxénétisme et donc sanctionnée par la loi.

A lire aussi : Les putes à Paris

Un mari prostitue sa femme en Bretagne

C’est pendant les grandes vacances scolaires que notre couple du nord aurait décidé de renflouer leurs caisses. Après avoir déposé leurs trois enfants chez les grands parents, ils auraient prétexté des rendez-vous professionnel pour prendre la tangente en Bretagne. Logés dans un hotel, l’activité de prostitution aurait été consentie par la femme. Cette dernière a en effet affirmé aimer son métier. Et jure que son époux ne lui a jamais forcé la main, et donc qu’elle était parfaitement consentante.

D’ailleurs, son époux n’était jamais très loin pendant qu’elle faisait ses passes. En efet, une fois le client arrivé et les rapports sexuels entamés, ce dernier se réfugiait dans sa voiture sur le parking de l’hôtel. Il pouvait ainsi intervenir en cas de problèmes.

Lors de leur procès, qui se tient sur la Côte d’Armor, le couple aurait prétexté des problèmes financiers pour justifier leur activité de proxénétisme. Le verdict est tombé quelques semaines plus tard : seul le mari a écopé d’une peine d’un an de prison ferme. Mais le mandat de dépôt n’a pas encore été prononcé, et il y a donc fort à parier que la peine ne sera pas nécessairement appliquée.

A voir aussi : Les putes du bois de Boulogne