Vous le savez certainement déjà, la prostitution est le plus vieux métier du monde. Pourtant, les choses sont en train de changer, et les pratiques de sexe tarifé ne sont plus vraiment ce à quoi elles pouvaient ressembler il y a encore 10 ou 20 ans.

La justice s’en mêle, on le sait, à travers les différentes mesures pour criminaliser les clients. Et vous pouvez donc risquer gros en payant pour les charmes d’une prostituée dans les rues de Montpellier ou plus largement dans toute la France.

Surtout, les mœurs se sont beaucoup libérées, et il est désormais possible de faire des rencontres coquines sans avoir à débourser le moindre centime (excepté pour payer son abonnement) en rejoignant une plateforme de rencontre sexe comme Jacquie et Michel Contact.

Quelles que soient les pratiques auxquelles vous aimez vous adonner, et si vous recherchez une pute Montpellier, vous découvrirez dans cet article que leurs conditions de travail sont souvent nettement moins glamour que tout ce à quoi vous pourriez vous attendre. Surtout, nous allons vous présenter des alternatives parfaitement légales, et beaucoup plus jouissives pour explorer les moindres recoins de votre sexualité. Suivez le guide !

Promo flash : 3 jours d'essai pour 2.25€ seulement !

Cette semaine, Jacquie et Michel  vous offre la possibilité de tester tout le site pendant 3 jours pour 2.25 euros seulement ! Cela permet de préserver la qualité du site en évitant que trop d’hommes s’inscrivent.

Rejoignez dès maintenant la plus grande communauté de coquins et libertins de France ! Pimentez votre vie sexuelle et réalisez vos fantasmes les plus osés, grâce au site le plus hot de France !

Vous êtes satisfait ou remboursé ! Vous attendez quoi pour cliquer ?

Où se fait la prostitution à Montpellier ?

Elles sont généralement peu vêtues et déambulent dans les rues de Montpellier à la recherche de clients. En lingerie fine, dans des tenues très courtes et des jupes qui frisent l’indécence, les travailleuses du sexe ont des profils bien différents de ce à quoi vous pourriez vous imaginer. Pour autant, beaucoup déplorent la misère dans laquelle les a poussé la loi pénalisant les clients des prostitués.

Trouver une pute Montpellier ?

Entre insécurités et tarifs de plus en plus bas, la réalité de la prostitution dans l’hérault et le reste de la France n’est pas toujours glorieux. Alors entre Internet et les trottoirs, les travailleuses du sexe partagent leur temps, et nous confient leurs déboirs.

La prostitution en ligne

Entre 2012 et 2013, l’Association du Nid, qui accompagne les travailleurs du sexe à, a mené une enquête avec l’Université Paul Valéry de Montpellier. Cette dernière a permis d’interroger près de 2 000 étudiants. 4 % d’entre eux ont révélé avoir eu recours à la prostitution pour payer leur étude.

Un questionnaire a également été distribué à près de 20 000 étudiants à l’université, révélant que 3 % d’entre eux avaient déjà été clients de prostitués à Montpellier. Un Chiffre surprenant car il est bien plus élevé que dans d’autres régions de France. Comme l’Essonne où il est de moins de 3 %, ou encore en Bretagne (seulement 1,5 %).

C’est l’arrivée en France de site mettant en relation prostitués (ou escort) et clients qui a tout chamboulé. Seekingarrangement.com a en effet permis de faire se rencontrer des jeunes filles ayant besoin d’argent pour boucler leurs fins de mois et financer leurs études, avec de généreux « donateurs ». Bien sûr, la transaction se fait toujours moyennant des prestations sexuelles. En ligne, la prostitution touche donc plutôt les jeunes, et les hommes et femmes qui souhaitent se prostituer de manière temporaire.

C’est un moyen plus sûr de procéder, puisqu’on ne risque pas les rafles de la police. Mais aussi une méthode plus pratique pour sélectionner les clients, et faire un premier tri entre les pressés et les pressants, qui peuvent se révéler bien souvent violents une fois face à face.

Faire le trottoir : la prostitution dans les rues de Montpellier

La prostitution à Montpellier (comme dans d’autres villes de France telles que Strasbourg) se passe également dans les rues. Mais comme on vient de le voir, elle n’y est pas forcément exercer par les mêmes personnes. Sur les trottoirs de la capitale de l’Hérault, on croise surtout des jeunes femmes d’origine étrangère, le plus souvent d’Afrique anglophone et qui vivent de manière irrégulière (sans papier) sur le sol français. Ce sont surtout sur l’avenue de Toulouse qu’on les croise.

Avançant deux par deux pour assurer leur sécurité, et attendant patiemment le prochain client, elles se font aussi concurrence, se jaugeant à une distance d’à peine quelques mètres. Un peu plus loin, sur le rond point du Grand M, ce sont plutôt les polonaises qui ont élu leurs quartiers. Vers les Arceaux, les amateurs de transsexuelles trouveront leur plaisir. Toutes évoquent des conditions de travail de plus en plus difficile, le harcèlement de la police et les riverains qui les somment d’aller travailler ailleurs, gênés par le bruit et la fréquentation que cela amène dans leurs quartiers.

Combien coûte une passe à Montpellier ?

Beaucoup expriment également leur ressentiment face à l’hypocrisie des nouvelles lois qui leur offre une aide substantielle si elles arrêtent de se prostituer. Mais force est de constater que les quelques centaines d’euros par mois qui leur sont proposés sont bien insuffisants pour leur permettre de vivre. En tout cas bien moins lucratif que le plus vieux métier du monde.

Alternative à la prostitution : les sites de rencontre coquin

Si vous cherchez à vous encanailler, ou que vous souhaitez trouver des partenaires qui n’ont pas froid aux yeux et souhaitent uniquement prendre du bon temps, la meilleure solution qui s’offre à vous sont les nouveaux sites de rencontre. En effet, il n’y a pas que Meetic sur ce créneau. D’autres plateformes, nettement plus coquines que de trouver une pute, vous proposent de chercher vos partenaires selon leurs préférences sexuelles, ou vos goûts physique.

C’est le cas de Jacquie et Michel qui propose depuis peu une offre spéciale pour découvrir le site à moindre frais. Alors plutôt que de prendre le risque de contracter une amende en payant les services d’une prostitué, pourquoi ne pas tester cette application pour des rencontres sexe à Montpellier ?