Faire un don

Sans votre aide,
impossible d’agir !

Nous lançons aujourd’hui un appel exceptionnel à la générosité de tous :

Chaque euro est un soutien précieux

Cliquez ici

Faire un don

NPNS est une association Loi 1901. Le Mouvement vit grâce à des subventions publiques, le soutien financier de partenaires privés, les cotisations des adhérents et les dons de particuliers.

Aujourd’hui, notre Association se heurte à une crise financière (-46% de subventions publiques en 2 ans) qui remet en question l’avenir du Mouvement : nous avons besoin de vous !

Vous pouvez faire un don:

Par carte bancaire via Paypal (site entièrement sécurisé ne nécessitant aucune inscription)

Par chèque bancaire à l’ordre de Ni Putes Ni Soumises (à envoyer au 70, rue des Rigoles, 75020 Paris)

Par virement bancaire : veuillez contacter notre bureau au 01 53 46 63 00 pour obtenir un RIB

Chaque don adressé à NPNS fera l’objet d’un reçu fiscal avec lequel vous pourrez déduire jusqu’à 66% du montant sur vos impôts.

Faire un don à Ni Putes Ni Soumises, c’est permettre:

  •  De continuer et de développer nos interventions auprès de la jeunesse
  •  D’accueillir davantage de femmes victimes de violences et leur permettre de sécuriser leur parcours : recherche d’hébergement, insertion professionnelle, accompagnement juridique, soutienpsychologique etc.
  •  De développer de nouveaux projets pour apporter des solutions concrètes à des problèmes d’aujourd’hui : le harcèlement sur internet, les difficultés des mamans célibataires, etc.
  •  De promouvoir partout en France, en Europe et ailleurs les valeurs de liberté, d’égalité, de mixité et de laïcité à travers nos comités et nos différentes actions.

Encore aujourd’hui :

  • Plus de 120 femmes meurent chaque année sous les coups de leur compagnon
  • Un viol est commis toutes les 10 minutes
  •  En France, plus de 50 000 femmes résidant en France sont excisées
  • Des milliers de jeunes filles sont menacées par le mariage forcé

Aidez-nous à endiguer cette épidémie !

Partager par email  Partager sur Facebook